Confederation.lu

Nos actualités

Paperjam : La Luxembourg Retail Federation est née

Cinq chantiers prioritaires pour la LRF Portée par la Confédération luxembourgeoise du commerce (CLC), la Luxembourg Retail Federation veut regrouper l’ensemble des acteurs du commerce actifs au Luxembourg. Elle a été constituée ce jeudi 17 novembre à Esch-sur-Alzette.Portée par la Confédération luxembourgeoise du commerce (CLC), la Luxembourg Retail Federation veut regrouper l’ensemble des acteurs du commerce actifs au Luxembourg. Elle a été constituée ce jeudi 17 novembre à Esch-sur-Alzette.

Les enseignes de toutes tailles, les unions commerciales, les centres commerciaux et les fédérations commerciales sectorielles peuvent désormais unir leurs forces au sein de la Luxembourg Retail Federation. Elle a été officiellement constituée ce jeudi 17 novembre dans l’après-midi, en clôture d’une journée de conférence organisée par la CLC et dédiée à l’avenir du commerce, dans les locaux de l’ancien magasin H&M à Esch-sur-Alzette.

«Je me réjouis que dès le lancement, nous comptons des membres qui représentent le tissu commercial luxembourgeois dans sa globalité et sa diversité, je suis convaincu que d’autres acteurs s’ajouteront», s’est enthousiasmé Robert Goeres, président de l’organisation.

Celle-ci compte 23 membres fondateurs parmi lesquels figurent des enseignes présentes aussi bien en milieu urbain qu’en périphérie, mais aussi des centres commerciaux (Belval Plaza, Cloche d’Or, City Concorde, Kirchberg Shopping Center, Noordstroos et Topaze Shopping) ainsi que les unions commerciales de Luxembourg-Ville et d’Esch-sur-Alzette.

Cinq chantiers prioritaires pour la LRF

La Fédération de l’Alimentation et de la Distribution (Flad), de la Mode (Femo) et celle dédiée aux commerces d’ameublement ont également intégré la nouvelle structure, dont les chantiers prioritaires sont l’image du commerce, les échanges entre commerçants, la formation, l’innovation et les nouvelles tendances avec la flexibilisation du travail.

«Les règles actuelles concernant le travail du dimanche sont compliquées», a commenté Robert Goeres. Les salariés ne peuvent en effet prester que maximum quatre heures par dimanche, ce qui n’est pas sans poser de soucis aux commerçants. «Le commerce est le seul secteur à faire face à pareilles restrictions concernant le travail dominical, cela n’existe ni dans l’industrie ni dans les services», a-t-il insisté.

Le président de la nouvelle organisation a aussi souligné que «cela fait 25 ans que je suis membre à la CLC, je siège à son conseil d’administration mais toujours dans la catégorie “divers”. Je me réjouis de porter notre voix dans les années à venir».

 

(Photo: Guy Wolff/Maison Moderne)

Lire l’article en entier ici.
Consulter les articles de la clc dans la presse.

Articles à la une

visual_communique-presse copie
Business Pulse de mars 2024. Résultats et perspectives, merci à nos entrepreneurs !
K1024_DSC02601
Networking : Intégrer les personnes en situation de handicap dans mon entreprise - Galerie photos & vidéo
Conférence de presse Retail Report
Publication du "Retail Report 2024"
Job Offer Luxembourg Confederation (1)
Luxembourg Confederation recrute plusieurs profils
WEB-38
Journée des Présidents 2023 - Galerie photos

Articles récents

visual_communique-presse copie
Constitution de l’Union Commerciale « NOVA Lënster » : « Zesumme Jonglënster sinn » 
Alisa et Charlotte
4 questions à nos premières étudiantes de 2024
visual_communique-presse copie
Business Pulse de mars 2024. Résultats et perspectives, merci à nos entrepreneurs !
visual_communique-presse copie
Luxembourg Confederation annonce un nouveau Comité de Direction pour renforcer la représentation de ses membres
Job Offer Luxembourg Confederation (1)
Luxembourg Confederation recrute des étudiants
Article précédent
Article suivant
Confederation.lu