Confederation.lu

Nos actualités

Paperjam : « Éclosion de fast-foods et de magasins de bricolage au Luxembourg »

Le premier «Retail Report» met en avant les branches commerciales les plus dynamiques au Luxembourg, mais aussi la croissance des formats de vente alternatifs au sein du tissu commercial.

Comment a évolué le commerce entre 2019 et 2022 au Luxembourg? Le premier «Retail Report» diffusé ce jeudi 2 mars donne une réponse complète à cette question, avec notamment un zoom sur les différentes branches d’activité.

En nombre d’entités, c’est dans la restauration rapide que la croissance est la plus forte (+26,4%), devant les commerces de bricolage (+22,3%) et ceux d’alimentation (+11,8%). En revanche, le nombre de boutiques de mode s’est effilé de 8,6%, les parfumeries ont reflué de 6% et les boucheries de 5,1%.

«Pour les parfumeries, par exemple, on peut plutôt interpréter cette évolution comme une consolidation du secteur, car le nombre d’entités a baissé, mais la surface de vente a pour sa part augmenté», a nuancé Tom Baumert, président du GIE Observatoire national des PME et directeur de la CLC.

Seconde main, pop-up et e-commerce en hausse

Le «Retail Report» montre aussi une croissance des formats de vente alternatifs au Luxembourg: les magasins de mode de seconde main (+42,9%), les commerces traditionnels ayant une boutique en ligne (+40%) et les pop-up stores (+33,3%). Ces formats restent toutefois marginaux dans l’ensemble du tissu commercial.

Ce dernier reste marqué par la dichotomie entre centres-villes et centres commerciaux, d’autant plus exacerbée après les ouvertures en 2019 des méga-complexes de la Cloche d’Or, de Royal-Hamilius et d’Infinity. En trois ans, le nombre de boutiques s’est contracté de 2,7% dans les centres urbains, tandis qu’il a progressé de 3,2% dans les centres commerciaux. Au niveau des surfaces, le contraste est plus net avec une croissance de 10% dans les structures couvertes, soit trois fois plus que dans les rues commerçantes (+2,9%).

Localyze.lu pour les commerçants et restaurateurs

Ces données figurent dans la mine d’informations du cadastre du commerce initié dans le cadre du Pakt Pro Commerce. Il est désormais accessible gratuitement pour les commerçants et les restaurateurs qui projettent d’ouvrir ou de développer leur activité, sur simple demande via le portail Localyze.lu.

Écrit par Catherine Kurzawa

Photo: Archives Maison Moderne

Lire l’article en entier ici

clc dans la presse

Articles à la une

Le Futur du commerce 2024
Le Futur du Commerce - galerie photo
DSC00398
Networking Commerce : « l’expérience client dans le commerce aujourd’hui »
visual_communique-presse copie
Business Pulse de mars 2024. Résultats et perspectives, merci à nos entrepreneurs !
K1024_DSC02601
Networking : Intégrer les personnes en situation de handicap dans mon entreprise - Galerie photos & vidéo
Conférence de presse Retail Report
Publication du "Retail Report 2024"

Articles récents

Le Futur du commerce 2024
Le Futur du Commerce - galerie photo
AG-Luxembourg-Confederation
Luxembourg Confederation a tenu son Assemblée Générale 2024
DSC00398
Networking Commerce : « l’expérience client dans le commerce aujourd’hui »
visual_communique-presse copie
Constitution de l’Union Commerciale « NOVA Lënster » : « Zesumme Jonglënster sinn » 
Alisa et Charlotte
4 questions à nos premières étudiantes de 2024
Article précédent
Article suivant
Confederation.lu