Confederation.lu

Nos actualités

Paperjam : «Ce qui est bon signe, c’est le silence de nos membres»

Recruter de nouveaux membres, aller chercher des marques étrangères, élaborer des statistiques sur le commerce luxembourgeois… Nicolas Henckes livre les objectifs de la CLC. Après une année 2020 compliquée, le commerce reprend des couleurs, selon le directeur de la CLC, Nicolas Henckes. La poursuite du télétravail complique le retour à la normale, qu’il espère pour la fin d’année. L’organisation patronale présente ses projets et ses objectifs pour 2021.Recruter de nouveaux membres, aller chercher des marques étrangères, élaborer des statistiques sur le commerce luxembourgeois… Nicolas Henckes livre les objectifs de la CLC.
Après une année 2020 compliquée, le commerce reprend des couleurs, selon le directeur de la CLC, Nicolas Henckes. La poursuite du télétravail complique le retour à la normale, qu’il espère pour la fin d’année. L’organisation patronale présente ses projets et ses objectifs pour 2021.

La Confédération luxembourgeoise du commerce (CLC) a présenté lundi 7 juin son rapport d’activité 2020 lors de son assemblée générale . Après le bilan, l’heure est aux perspectives. Le point avec son directeur, Nicolas Henckes.
Comment la CLC s’est-elle transformée face à la crise et à une série de nouveaux besoins de la part de vos membres?
Nicolas Henckes. – «Nous avions déjà prévu de compléter nos services, c’est pour cela que nous avons développé un département juridique, des formations et des conférences de sensibilisation. L’une des missions que m’avait données Fernand Ernster (président de la CLC, ndlr) quand nous avons décidé de collaborer en 2017 était d’augmenter la valeur attribuée à une cotisation CLC (elle va actuellement de 250 à 17.000 euros selon la taille de l’entreprise, ndlr). Cette réorganisation s’est faite avec succès trois ou quatre mois avant l’arrivée du Covid. Finalement, nous avons dû utiliser ces nouvelles capacités pour le service d’urgence lié au Covid.
Aujourd’hui, comment voyez-vous la situation et comment la CLC va-t-elle une nouvelle fois s’adapter?
«Nous sommes dans un redémarrage progressif d’une activité, nous espérons, plus normale. Nous allons clairement continuer à développer notre offre de services en direction de nos membres. Les choix que nous avons faits et qui commencent à être visibles sont des collaborations avec différents membres pour offrir des services à prix réduits, des avantages membres, un fonctionnement en mode club. L’objectif étant d’avoir une sorte de marketplace qui va permettre à chaque membre de la CLC de développer son activité, de trouver des partenaires, que ce soit des fournisseurs, des clients, des consultants ou des avocats. Pour qu’il y ait cette dynamique qui soit créée au sein de cette fédération patronale.
Évidemment, nous allons continuer notre rôle de lobby en faveur des intérêts du commerce au Luxembourg. La principale piste d’action, actuellement, concerne la continuation du soutien au commerce de détail, surtout en centre-ville. Il souffrait déjà avant et a été énormément touché par les fermetures et restrictions liées à la crise. Nous sommes en cours de négociation pour un renouvellement du pacte pro-commerce avec le ministère des Classes moyennes. Nous espérons pouvoir trouver un accord rapidement.

 
Lire l’article en entier en cliquant ici.
Lire le rapport d’activité 2020 de la clc en cliquant ici.
Consulter les articles de la clc dans la presse.
 
Photo: archives/Maison Moderne
Journaliste : Mathilde Obert

Articles à la une

visual_communique-presse copie
Business Pulse de mars 2024. Résultats et perspectives, merci à nos entrepreneurs !
K1024_DSC02601
Networking : Intégrer les personnes en situation de handicap dans mon entreprise - Galerie photos & vidéo
Conférence de presse Retail Report
Publication du "Retail Report 2024"
Job Offer Luxembourg Confederation (1)
Luxembourg Confederation recrute plusieurs profils
WEB-38
Journée des Présidents 2023 - Galerie photos

Articles récents

visual_communique-presse copie
Constitution de l’Union Commerciale « NOVA Lënster » : « Zesumme Jonglënster sinn » 
Alisa et Charlotte
4 questions à nos premières étudiantes de 2024
visual_communique-presse copie
Business Pulse de mars 2024. Résultats et perspectives, merci à nos entrepreneurs !
visual_communique-presse copie
Luxembourg Confederation annonce un nouveau Comité de Direction pour renforcer la représentation de ses membres
Job Offer Luxembourg Confederation (1)
Luxembourg Confederation recrute des étudiants
Article précédent
Article suivant
Confederation.lu