Confederation.lu

Nos actualités

Paperjam: « Carburants: les transporteurs attendent une action de l’État »

Carburants: les transporteurs attendent une action de l’ÉtatCarburants: les transporteurs attendent une action de l’État
L’augmentation du prix du diesel inquiète vivement les sociétés de transport, qui plaident pour une intervention de l’État pour limiter les conséquences sur le secteur avec, par exemple, la mise en place d’un diesel professionnel.
«Les conséquences de cette augmentation du prix du diesel sont importantes, mais elles restent maîtrisées», assure Frédéric Russello, administrateur de la société Pinzler, basée à Aspelt. Avec une flotte de 52 poids lourds, elle est spécialisée dans le transport frigorifique de denrées alimentaires au Luxembourg et en Europe. «Nous travaillons avec des grilles d’indexation. Quand le prix du litre de diesel fluctue, le prix du transport fluctue également dans des conditions qui ont été fixées avec nos clients au préalable. C’est donc le client qui va subir cette hausse qui, je pense, va sûrement se répercuter sur ses propres clients. En tout cas, au niveau de l’activité, je n’ai pas constaté de baisse des volumes», explique Frédéric Russello.

Mais ce système d’indexation des prix n’est pas généralisé dans le domaine du transport. «Ce n’est pas un système dynamique», assure Ben Frin, chief financial officer de la société de transport Arthur Welter. «Si le diesel augmente demain, mon tarif va s’adapter au plus tôt un mois plus tard et jusqu’à trois mois après la première augmentation. Ce n’est pas une réelle couverture et il faut prévoir de la trésorerie», ajoute-t-il.

En début de semaine, le prix du diesel affichait une augmentation de 25% depuis le début de l’année. Trois jours plus tard, et une augmentation de 0,384 euro par litre faisant passer le prix au-dessus des 2 euros le litre, le diesel affichait alors une augmentation de 52,8% depuis le 1er janvier.
Pour la société Pinzler, la facture de carburant est de plus de 1,5 million d’euros. Du côté d’Arthur Welter, la société consomme 12 millions de litres de diesel pour une flotte totale de 800 véhicules. «Chaque cent d’augmentation grève de 120.000 euros notre résultat net», précise Ben Frin.

 
 
(Écrit par Jeremy Zabatta; Photo: Guy Wolff/Maison Moderne)
Lire l’article en entier en cliquant ici.
Consulter les articles de la clc dans la presse.

Articles à la une

DSC00398
Networking Commerce : « l’expérience client dans le commerce aujourd’hui »
visual_communique-presse copie
Business Pulse de mars 2024. Résultats et perspectives, merci à nos entrepreneurs !
K1024_DSC02601
Networking : Intégrer les personnes en situation de handicap dans mon entreprise - Galerie photos & vidéo
Conférence de presse Retail Report
Publication du "Retail Report 2024"
Job Offer Luxembourg Confederation (1)
Luxembourg Confederation recrute plusieurs profils

Articles récents

DSC00398
Networking Commerce : « l’expérience client dans le commerce aujourd’hui »
visual_communique-presse copie
Constitution de l’Union Commerciale « NOVA Lënster » : « Zesumme Jonglënster sinn » 
Alisa et Charlotte
4 questions à nos premières étudiantes de 2024
visual_communique-presse copie
Business Pulse de mars 2024. Résultats et perspectives, merci à nos entrepreneurs !
visual_communique-presse copie
Luxembourg Confederation annonce un nouveau Comité de Direction pour renforcer la représentation de ses membres
Article précédent
Article suivant
Confederation.lu