Confederation.lu

Nos actualités

La journée du chauffeur routier : une initiative performante

La pénurie de personnel touche la plupart des secteurs, certains plus que d’autres. Le Groupement Transports a décidé de ne pas rester inactif et de prendre les devants. Ainsi, en collaboration avec le centre de formation pour conducteur et l’ADEM, le Groupement Transports a organisé une première édition de la journée du Chauffeur Routier le samedi 29 avril 2023 sur le site du centre de formation pour conducteur à Colmar-Berg.

Une journée définie par des objectifs clairs

Cette manifestation avait plusieurs objectifs :

  • Promouvoir le métier de chauffeur routier,
  • Attirer l’attention sur la pénurie de chauffeurs,
  • Montrer le parcours de formation à toute personne intéressée par le métier,
  • Attirer les demandeurs d’emploi qui disposent déjà d’une formation de chauffeur routier et les mettre en contact avec des employeurs.

Sur place, les intéressés ont eu l’occasion de participer à de nombreux workshops :

  • L’arrimage : comment sécuriser une charge dans un camion,
  • Le tachygraphe,
  • Essais sur route,
  • Ravitaillement d’une citerne.

C’est ce qui leur a permis de démontrer les aspects techniques du métier. Les stands de l’ADEM, des auto-écoles et du centre de formation pour conducteurs ont, eux, contribué à orienter les intéressés.

Au Luxembourg, Il y a 7200 chauffeurs routiers dont les 2/3 viennent des pays limitrophes, 12% sont des résidents et le reste provient d’autres pays.

La moyenne d’âge européenne des chauffeurs routiers se situe autour de 47 ans, elle est, de plus, en constante augmentation. Au départ en retraite, l’IRU (international Road Union) estime qu’il y à 425 000 postes vacants en Europe.

Un métier complexe

Le chauffeur routier doit disposer d’un permis poids lourd et d’une formation initiale, dispensée sur le site du centre de formation à Suessem pour pouvoir exercer. Mais le métier évolue et une directive européenne oblige les chauffeurs routiers à actualiser leurs connaissances tous les 5 ans.

Les conditions de travail des chauffeurs routiers peuvent parfois être un frein dans le choix de la profession. Des initiatives européennes ont vu le jour en vue d’améliorer les conditions de travail sur le terrain mais elles n’ont pas abouti.

Le chauffeur doit impérativement trouver un emplacement de parking afin de respecter ses heures de repos. Mais les aires de stationnement sont débordées et les infrastructures sanitaires ne sont pas suffisantes. Ce problème ne peut être réglé qu’au niveau européen.

Un autre souci dans ce métier, c’est parfois l’irrespect des clients qui accueillent les chauffeurs. C’est ainsi qu’il convient de sensibiliser les clients qui parfois manquent de finesse. Ils doivent traiter les chauffeurs de manière respectable et leur permettre d’accéder à leurs structures sanitaires.

Plus d’informations sur le Groupement Transports (fédération affiliée à la clc)

Consultez le site du Groupement Transports

Articles à la une

visual_communique-presse copie
Business Pulse de mars 2024. Résultats et perspectives, merci à nos entrepreneurs !
K1024_DSC02601
Networking : Intégrer les personnes en situation de handicap dans mon entreprise - Galerie photos & vidéo
Conférence de presse Retail Report
Publication du "Retail Report 2024"
Job Offer Luxembourg Confederation (1)
Luxembourg Confederation recrute plusieurs profils
WEB-38
Journée des Présidents 2023 - Galerie photos

Articles récents

visual_communique-presse copie
Constitution de l’Union Commerciale « NOVA Lënster » : « Zesumme Jonglënster sinn » 
Alisa et Charlotte
4 questions à nos premières étudiantes de 2024
visual_communique-presse copie
Business Pulse de mars 2024. Résultats et perspectives, merci à nos entrepreneurs !
visual_communique-presse copie
Luxembourg Confederation annonce un nouveau Comité de Direction pour renforcer la représentation de ses membres
Job Offer Luxembourg Confederation (1)
Luxembourg Confederation recrute des étudiants
Article précédent
Article suivant
Confederation.lu