Confederation.lu

Nos actualités

CONNECT by clc – Carte blanche: « Plus on est fous, plus on recycle »

recyclerecycle
En 2019, en préparation du dépôt des projets de loi déchets et déchets d’emballages, le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable, a invité le public à plusieurs workshops participatifs. L’une des questions abordées durant ces derniers a été « Devrions-nous augmenter l’offre de recyclage » ? Apparemment, tous les participants étaient d’accord et quelques mois plus tard, le ministère dévoile son projet de loi n°76591. Ce dernier prévoit en effet, la création de quelque 50 parcs de recyclages dans les supermarchés ayant plus de 1500 m2 de surface de vente. Selon nos remières estimations, seuls les coûts d’exploitation de ces centres s’élèveraient à plus de 10 millions d’euros par an. Le projet de loi ne mentionn cependant pas qui les financera, sachant que les commerces financent déjà intégralement le recyclage des emballages qu’ils mettent sur le marché. On parle bel et bien de coûts supplémentaires et se pose alors évidemment la question de la valeur ajoutée de cette proposition.
Ce « nouveau service » compléterait l’offre des systèmes de collecte à domicile et des centres de recyclage existants. En pratique, on pourrait alors y déposer les mêmes fractions de déchets que la commune ou Valorlux collecte aujourd’hui à notre porte. En clair : au lieu de mettre nos pots de yaourt dans le sac bleu, nous aurions alors la joie de les ramener, en voiture, dans notre supermarché préféré.
 

« Plus on est fous, plus on recycle »
Du côté patronal et à la lecture du projet en question, notre enthousiasme a été quelque peu mitigé : « Mais en fin de compte, ça servira à qui ? ». Nous avons ainsi posé et reposé la question au ministère et il nous a été répondu que “la population a demandé ceci”. Peu convaincus, nous décidions alors de mener l’enquête auprès de cette même population par le biais d’une étude repré–sentative, effectuée par TNS Ilres en juin 2021. Il en sort que pour 87% de celle-ci, le sac Valorlux resterait la solution préférée et que, seulement 10% des résidents préfèreraient apporter leurs déchets dans un centre de recyclage, ce qui est… du coup déjà possible aujourd’hui.
Alors, si le consommateur n’est pas demandeur de cette proposition législative, qu’en est-il de l’impact positif sur le recyclage ? Depuis 2011, il existe un projet pilote dans un supermarché à Howald. Ce dernier n’a malheureusement jamais été évalué directement par son ministère de tutelle, mais une étude indépendante, visant à comparer l’efficience du recyclage entre le « projet Howald » et le « sac bleu », a cependant été menée. L’étude a été réalisée en 2020 par le bureau Eco-Conseil, spécialisé dans le conseil en matière de gestion durable des ressources.recy
cle
 
Lire la Carte blanche en entier en cliquant ici.
Lire notre CONNECT by clc en entier en cliquant ici.

Articles à la une

DSC00398
Networking Commerce : « l’expérience client dans le commerce aujourd’hui »
visual_communique-presse copie
Business Pulse de mars 2024. Résultats et perspectives, merci à nos entrepreneurs !
K1024_DSC02601
Networking : Intégrer les personnes en situation de handicap dans mon entreprise - Galerie photos & vidéo
Conférence de presse Retail Report
Publication du "Retail Report 2024"
Job Offer Luxembourg Confederation (1)
Luxembourg Confederation recrute plusieurs profils

Articles récents

DSC00398
Networking Commerce : « l’expérience client dans le commerce aujourd’hui »
visual_communique-presse copie
Constitution de l’Union Commerciale « NOVA Lënster » : « Zesumme Jonglënster sinn » 
Alisa et Charlotte
4 questions à nos premières étudiantes de 2024
visual_communique-presse copie
Business Pulse de mars 2024. Résultats et perspectives, merci à nos entrepreneurs !
visual_communique-presse copie
Luxembourg Confederation annonce un nouveau Comité de Direction pour renforcer la représentation de ses membres
Article précédent
Article suivant
Confederation.lu